Courir est une saine addiction!

Courir est une saine addiction!
Le Demi-Marathon de Genève 2017 avait démarré à 08.30, ce dimanche 7 mai, par un matin frais et pluvieux. A 7 km la pluie cessa et chacun se débarrassa qui de sa veste de pluie, qui du plastic dont il ou elle s’était enveloppé(e), et la partie devint bien plus amusante. J’étais en forme, mais je ne m’étais pas entraîné pour cette course. Malgré tout, puisqu’il m’est difficile de me défaire de l’addiction de courir et de concourir, je me suis inscrit au tout dernier moment. J’ai traversé la ligne d’arrivée avec seulement deux minutes de retard sur mon résultat de l’année dernière, mais cette fois sans faire d’arrêt. Seuls ceux qui font de la course à pied peuvent réellement s’imaginer à quel point j’étais content..  (Traduction Ilse Bourgain).
*Note de la Traductrice: Si nous ne pouvons pas ressentir ce contentement, nous pouvons en tout cas le comprendre et le partager, avec fierté. Bravo, Naginder! Tiens bon!